Eliott Sarrey, jeune meusien développe le jardinage connecté et réduit les tâches pénibles !

Les projets makers sont utiles: du fond de sa cabane de bricolage dans la Meuse, Eliott Sarrey a lui décidé de créer un robot de jardinage connecté lui permettant d’automatiser les taches pénibles du jardinage !

Les beaux jours d’été arrivent enfin et l’on ne rêve que d’une chose: déguster de délicieuses tomates gorgées de soleil, récolter quelques herbes fraîches pour agrémenter une salade estivale ou encore ramasser des fraises pour un dessert improvisé. Oui mais voilà, notre jardin ressemble davantage à une friche qu’à un oasis de fraîcheur. Comme la plupart des français, vous n’avez pas eu le temps ni le courage de vous occuper de votre potager. Du fond de sa cabane de bricolage dans la Meuse, Eliott Sarrey a décidé de remédier à ce problème en créant le premier robot de jardinage connecté.

Le robot Bot2karot permet de simplifier le jardinage en automatisant les tâches pénibles (binage, arrosage, repiquage). Connecté directement à son smartphone, ce robot peut être commandé à distance très facilement et obéit aux ordres en direct. Il suffit de lui indiquer les actions à effectuer via une application spécialement conçue. Le robot se déplace ensuite sur des rails desservant des bacs où sont plantés les légumes.

Dans un premier temps, ce robot a été pensé pour les personnes à mobilité réduite. Mais les possibilités de commercialisation sont très étendues, comme en témoigne l’engouement autour du robot d’Eliott lors de sa présentation à la Maker Faire Paris. En plus, le projet d’Eliott a été récompensé par la Google Science Faire, un concours scientifique et technologique international ouvert aux jeunes de 13 à 18 ans. Le jeune meusien a d’ailleurs déjà de nouveaux projets en tête….