CONFÉRENCES

 

LA STRASBOURG MINI MAKER FAIRE SERA EGALEMENT UN WEEK-END OU L’ON PENSE, REFLECHIT ET DEBAT ! ORGANISE CONJOINTEMENT PAR L’ASSOCIATION AV.LAB, LE SHADOK, LE JARDIN DES SCIENCES DE L’UNIVERSITÉ DE STRASBOURG ET LE VAISSEAU UN CYCLE DE CONFÉRENCES ET TABLES RONDES SERA MIS EN PLACE AU REZ DE CHAUSSÉE DU SHADOK !

Au programme du samedi 27 mai :

 

  • 11h  / Christelle Le Delliou du Vaisseau : Comment introduire les compétences du XXIème siècle dans les musées et centre de science ?
  • 14h  / Yannick Omnès : Intérêt de l’impression additive pour les entreprises et par contre coup, pour le grand public
  • 15h  / Table ronde et échanges entre Catherine Trautmann, Lorène Garcia et Anne-Sophie Acomat : Parcours de femme dans un monde de makers !
  • 16h  / Table ronde (Paul Chantereau du collectif Bellastock et Etienne Delprat…) Upcycling & DIY Architecture
  • 17h / Sommet citoyen : Les lieux participatifs et contributifs citoyen

Au programme du dimanche 28 mai :

 

  • 11h / Alain Brégy : Blockchain, une révolution… mais une révolution de quoi ?
  • 14h  / Armand Ngaketcha : La santé connectée : Risques et espoirs?
  • 15h  / Gauthier Kihn : L’homo-sapiens d’hier à demain – Introduction au transhumanisme
  • 16h / Pascal Moutet : Fablab et plateforme de gestion Fabmanager
  • 17h  / Gilles Auberger – Lean Startup

 

SAMEDI 27 mai à 11h - Comment introduire les compétences du XXIème siècle dans les musées et centre de science ?

Le vaisseau : Présenté par Christelle Le Delliou :

Musées et compétences du XXIème siècle

Notre société évolue, de nouvelles compétences deviennent nécessaires pour s’adapter avec succès au 21ème siècle, comme par exemple la créativité et la pensée divergente, la communication et la collaboration, la résolution de problèmes, l’esprit critique, la pensée stratégique ou encore la confiance en soi.

Les enfants que nous formons aujourd’hui exerceront des métiers qui, pour beaucoup… n’existent pas encore. Ils devront être capables de s’adapter au changement, d’inventer, d’innover dans leur domaine !

 

Le Vaisseau (Centre d’éveil aux sciences spécialement conçu pour les enfants de 3 à 15 ans), ouvre en septembre 2016 le «Lab’oh», espace de 400 m² et créé ainsi un outil puissant pour développer la créativité. Avec « log’hic », autre espace de 200 m², le Vaisseau investit également les domaines de la réflexion logique.

Avec ces deux expositions, les animateurs doivent développer de nouvelles approches et postures pour aider les enfants à vivre une expérience riche et personnelle.

Comment mettre en œuvre cette pédagogie innovante dans les musées? Comment promouvoir cette approche? Quelles autres chemins pouvons-nous explorer pour mieux préparer les jeunes générations aux mondes de demain?

SAMEDI 27 mai à 14h - Intérêt de l'impression additive pour les entreprises et par contre coup, pour le grand public

Yannick Omnes:

Yannick OMNES a démarré le pôle «prototypage rapide» d’un grand groupe français de la défense puis celui d’une entreprise de service maintenant référente dans le monde de l’impression 3D. En charge des projets utilisant la fabrication additive dans tous les domaines d’activités y compris l’aéronautique et le médical, il a une parfaite connaissance des possibilités proposées par l’impression 3D. Il a désormais choisi d’être acteur de la démocratisation de l’impression 3D en devenant formateur-consultant dans ce domaine et en créant 3DYO, entreprise de conseil et formation en fabrication additive. Dans ce cadre, il conseille les grands groupes de l’aéronautique mais également les porteurs de projets. La région Auvergne-Rhône-Alpes a retenu son expertise dans le cadre de « l’usine du futur » pour accompagner les PME/PMI voulant intégrer la fabrication additive dans leur processus de production

Sa conférence
L’impression 3D est sous le feu des projecteurs depuis le discours de Barack Obama sur l’état de l’Union du 12 février 2013. Sa déclinaison industrielle, la fabrication additive, a démarré à l’aube des années 1990 par le prototypage rapide pour devenir à partir du milieu des années 2000 une véritable solution de production pour des secteurs à forte valeur ajoutée comme l’aéronautique ou le médical. Les modes de consommation se transformant, ce sont maintenant tous les secteurs d’activités qui sont éligibles à l’utilisation des multiples technologies qui composent la fabrication additive. Nous voulons, par cette conférence, mettre en lumière l’intérêt de ces technologies pour les entreprises et par contre coup, pour le grand public.

SAMEDI 27 mai à 15h - TABLE RONDE : Parcours de femme dans un monde de makers !

CATHERINE TRAUTMANN

Catherine Trautmann a été membre du Parlement Européen de 1989 à 1997, puis de 2004 à 2014. Elle a présidé la Délégation Socialiste Française au Parlement Européen de juillet 2009 à juin 2014.

Durant sa carrière politique, elle a été députée à l’Assemblée nationale de 1986 à 1988, Secrétaire d’État auprès du Ministre des Affaires sociales et de l’Emploi, chargée des personnes âgées et du handicap en 1988.

Elle a été maire de Strasbourg de 1989 à 1997 et de 2000 à 2001, fonction qu’elle quitte en 1997 pour entrer au gouvernement Jospin en tant que Ministre de la Culture et de la Communication jusqu’en 2000, ainsi que porte-parole du gouvernement jusqu’en 1998.

Elle est actuellement membre du Conseil Municipal de la mairie de Strasbourg et Vice-présidente de Strasbourg Eurométropole, en charge du développement économique, de l’attractivité et du rayonnement européen et international de Strasbourg, du soutien à l’économie créative, l’audiovisuel et le cinéma. Elle préside également le Port Autonome de Strasbourg depuis 2008.

Elle est depuis octobre 2014 Coordinatrice du corridor du réseau central Mer du Nord-Baltique.

En mars 2015, elle succède à Jacques Toubon à la co-présidence du Haut Conseil Culturel Franco-Allemand (HCCFA).

En décembre 2016, elle est élue présidente d’Eurimages.

Catherine Trautmann est titulaire d’une maîtrise de théologie protestante de la Faculté de théologie de Strasbourg. Elle est Officier de la Légion d’honneur, Commandeur des Arts et des Lettres et Docteur honoris causa de l’Université de Leicester. Elle a également reçu la Croix d’Officier du mérite de la République Fédérale d’Allemagne.

 

LORÈNE GARCIA

 

Depuis sa fondation par Cecilia Tham il y a maintenant 5 ans, MOB//Makers Of Barcelona se dédie à créer des communautés pour innover ensemble. Devenu pionnier dans le mouvement maker en Europe, MOB a ensuite été rejoint par d’autres initiatives telles que FabCafe, MOB&PAU et le FoodMOB. Ensemble, ces quatre entités ont aujourd’hui rassemblé une communauté de plus de 300 membres, collaborant, créant et innovant ensemble autour de divers projets créatifs, technologiques et sociaux. Lorène Garcia, qui s’est unie à l’aventure MOB il y a maintenant 2 ans, nous parlera de la place forte des femmes au sein de cette large communauté.

 

ANNE SOPHIE ACOMAT
Après des études d’architecture à l’ENSA de strasbourg, Anne sophie Acomat découvre les métiers du bois à l’ENSTIB d’Epinal. De ces deux cursus va naître une passion pour le faire par soi-même grâce d’abord à l’usinage manuel puis numérique du bois. Effectivement, ses études d’architecture lui permettent d’approcher le prototypage au travers de maquettes de différentes échelles quand sa spécialité en architecture et construction bois l’a projette dans les réalités de constructions plus complexes mais également plus grandes ou l’outil numérique devient un véritable facilitateur. En 2012, avec 9 de ses collègues architectes, designers et graphistes elle participe aux prémices de ce qui sera le Fab Lab de Strasbourg. D’abord petit laboratoire où ils mutualisent leurs moyens pour permettre au grand public d’approcher les outils numériques, le Fab Lab AV lab s’enrichit peu à peu de nouvelles machines plus performantes aux surface plus importantes. Membre fondatrice d’AV LAB, elle est également gérante de la sarl AV exciters qui réalise des mapping d’architecture, installations artistiques et projections 360 dans des dômes géodésiques. Ce projet est un révélateur d’architecture et d’espaces au travers des mises en lumière et de la sonorisation. Enfin, et afin de pratiquer quotidiennement les outils numériques, elle s’est associée pour créer la sarl Ateliers Bah à ses amis graphiste-styliste, graphiste-désigner et architecte-artiste visuel. Ateliers Bah est spécialisé en design d’objets, aménagements d’intérieurs, installations artistiques, l’ensemble toujours réalisés à l’aide des outils numériques.

SAMEDI 27 mai à 16h : Table ronde - Upcycling & DIY Architecture

Paul Chantereau représente le collectif Bellastock !

Depuis 2006, Bellastock se développe comme une plateforme de recherche-appliquée en architecture et en urbanisme. Ces recherches se font dans l’action, par le faire, les mains dans la matière et les pieds sur le terrain. Cette pratique a notamment permis à l’association de développer des expertises pionnières sur les questions du réemploi de matériaux en architecture et sur l’accompagnement des transformations des territoires par de l’urbanisme transitoire. Lors de la conférence, nous présenterons les deux laboratoires-ambassades de Bellastock : Actlab (ambassade du réemploi, sur l’Ile-Saint-Denis, 93) et Mobilab (ambassade de l’urbanisme transitoire, à Bobigny, 93)

Etienne Delprat co-fondateur du Manuel illustré de bricolage urbain

Etienne Delprat est architecte, doctorant en Art & Science de l’art (UMR Acte, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et auteur avec YA+K, dont il est un des co-fondateur, du Manuel illustré de bricolage urbain. Outils, pratiques et ressources (Paris, Alternatives, 2016) et de Système DIY. Faire soi-même à l’ère du 2.0 (Paris, Alternatives). Lauréat du Palmarès des Jeunes Urbanistes 2016, YA+K expérimentent et éprouvent, dans un état d’esprit et une culture DIY/DIT, de nouveaux modes de production et de gestion de la ville et des espaces communs dans lesquels les habitants et les communautés sont incités à s’engager et à faire. Depuis 2 ans, YA+K est présent sur le territoire de Bagnolet où il a mis en place l’HYPER, Café atelier ouvert à tous et cœur de leur résidence qui a pour vocation d’expérimenter concrètement cette ville faite autrement.

SAMEDI 27 mai à 17h - Sommet Citoyen : Les lieux participatifs et contributifs citoyens

Un tiers lieu est un espace de rencontres entre personnes et compétences variées, un lieu dont l’objectif est d’échanger pour construire le vivre-ensemble. FabLabs, Coworking, ressourcerie sont quelques exemples dont vous avez peut-être entendu parlé au cours des dernières années. Quels espaces participatifs à Strasbourg ? Dans le cadre du Sommet Citoyen, organisé par la Ville de Strasbourg, le Shadok vous invite à participer à ce premier atelier réflexif, où nous vous présenterons des exemples de lieux participatifs et/ou contributifs afin d’imaginer ensemble les lieux que nous souhaiterions imaginer demain. Dans un second temps (durant la Semaine Européenne de la Démocratie Locale, du 9 au 14 octobre), la restitution des propositions des différents ateliers et l’adoption d’un pacte démocratique engageant élus-es et strasbourgeois-es.

Chaque sujet fera l’objet de 3 à 4 rencontres entre mai et octobre 2017 réunissant habitants-es, élus-es, agents-es de la collectivité et personnes ressources. Construisons ensemble le nouveau Pacte de la Démocratie Locale !

Dimanche 28 mai à 11h - Blockchain, une révolution... mais une révolution de quoi ?

Alain Brégy
Activiste de l’e-démocratie/e-citoyenneté, des communs et des monnaies libres. Fondateur de VDN, une entreprise dédiée aux usages numériques innovants : intelligence artificielle, réalité augmentée, plateformes de partages, cryptographie, solutions Blockchain. Cofondateur de l’association France Blocktech et initiateur du groupe Blockchain Alsace.

DIMANCHE 28 mai à 14h - La santé connectée : Risques et espoirs?

Armand Ngaketcha

NGAKETCHA Armand est membre du Conseil d’Administration de l’Association Française Transhumaniste -Technoprog, il est doctorant en Bioéthique à l’Université Libre de Bruxelles. Rattaché au Centre de Recherche Interdisciplinaire en Bioéthique et Délégué auprès du corps scientifique de la Faculté. Auteur de  : « Le Transhumanisme au Cameroun » et de  Nature humaine et thérapies régénératrices. Essai de bioéthique progressiste, ses recherches actuelles se structurent autour d’une critique du principe de précaution dont il juge l’inadéquation absolue devant les enjeux à la fois technoscientifiques, éthiques et politiques de la convergence des NBIC. Il se positionne en faveur d’un transhumanisme solidaire. »

DIMANCHE 28 mai à 15h - L'homo-sapiens d'hier à demain - Introduction au transhumanisme

Gautier Kihn

Membre actif de l’AFT et ingénieur en informatique Gautier Kihn a toujours été fasciné par les mécanismes qui sous-tendent la vie et sa diversité. Intégrer cette logique qui remet en cause la suprématie de l’homme l’a logiquement amené à accepter la perspective transhumaniste comme une solution d’avenir.

L’homo-sapiens. Qui est t’il? Pourquoi existe-t-il? Qui pourrait être son ascendant?
Depuis Darwin, la théorie de l’évolution s’est profondément étayée. Après un rapide tour d’horizon du néo-darwinisme et des idées reçues qu’il bat en brèche nous nous intéresserons plus précisément à l’histoire du genre homo.
Seule espèce à avoir massivement modelé l’environnement à sa volonté, homo-sapiens aura demain la capacité de se libérer des limitations imposés par l’algorithme évolutionnaire.
Vivre plus longtemps? Booster nos capacités de cognition? Voir dans les infrarouges et ultraviolets? A quoi pourrait ressembler le ciel étoilé dans ces conditions?

 

DIMANCHE 28 mai à 16h - Fablab et plateforme de gestion Fabmanager

Pascal Moutet

Pascal Moutet est chef de projet web au sein de La Casemate / CCSTI Grenoble en charge de la gestion de la plateforme Fabmanager.

Augmentation du nombre d’usagers, nouvelles machines, nécessité de payer et de réserver des créneaux rapidement… Le fort développement du Fab Lab de la Casemate a poussé l’équipe a concevoir, dès 2013, une solution web afin de pouvoir gérer cet espace de manière plus efficace.

Cette première mouture de l’application à permis de proposer aux usagers du Fab Lab un ensemble de services accessibles directement en ligne : souscription d’abonnements, réservations de machines, inscriptions à des formations, documentation de projets…

Pour aller plus loin et pour faire bénéficier à tous du travail accompli, l’intégralité du code de Fab Manager est aujourd’hui disponible sous licence GNU General Public License (GPL). Cela signifie que n’importe quel Fab Lab peut l’installer et bénéficier de la même plateforme que nous utilisons à La Casemate

Aujourd’hui, plus d’une vingtaine de Fabs Labs en France et à l’étranger utilisent cette solution qui peut être considérée comme un ERP dédié au monde des Labs.

Pascal Moutet, chef de projet web à La Casemate et concepteur de Fab Manager reviendra sur les possibilités offertes par le logiciel et évoquera les pistes de développement à venir.

DIMANCHE 28 mai à 17h - Lancer son nouveau projet de produit ou service en mode lean startup !

Gilles Auberger:

Après 30 ans de pratique de la publicité, Gilles Auberger s’est consacré à l’ADN des marques. Investis dans les projets innovants comme Skinial, leGooker, Media Heroes, Digi-Sports, et dans des startups.

Il intervient sur l’alignement de l’entreprise sur ses valeurs (Why, How, What) : aide à faire vibrer le message de la marque pour susciter des résonances et de la viralité.

Lors de cette conférence Gilles Auberger mettra en avant une approche spécifique du démarrage d’une activité économique et du lancement d’un produit : le Lean Startup !